Si les pays à risque ne sont pas nombreux, obtenir toutefois des informations fiables sur le lieu de destination est rassurant avant un voyage. Notamment pour les séjours non organisés en backpacking. Voici comment faire pour un voyage en toute sérénité.

France Diplomatie : une plate-forme de conseils aux voyageurs pour connaître les pays à risques

Si vous voyagez en routard ou qu’aucune agence sérieuse n’a planifié votre séjour, mieux vaut se renseigner sur les pays à risques. En effet, en matière de situation climatique, géopolitique ou encore sanitaire, les paramètres sont susceptibles d’une évolution très rapide.

Un site gouvernemental tel que France Diplomatie ou un professionnel du tourisme immatriculé possède des informations sérieuses sur les pays. Fiez-vous à eux plutôt qu’à des plate-formes de vente de voyages dont la finalité première est budgétaire. Voire à des on-dit.

Ainsi, dans la rubrique ‘Conseils aux voyageurs’ du site du Ministère des Affaires Étrangères, retrouvez toutes les informations nécessaires à la préparation d’un voyage. Mais aussi au bon déroulement du séjour.

Créé en 2011, cette plate-forme de mise à jour certifiée conforme à la norme ISO 9901, est à juste titre de plus en plus fréquentée. Chaque année, ce sont plus de 8 millions de visiteurs qui s’informent en amont sur les pays à risques, les destinations déconseillées, les incidents sécuritaires dans les régions, les vaccins recommandés, etc.

En renseignant l’une des 191 destinations du moteur de recherche du site, obtenez rapidement et de façon sûre des infos : 

  • ‘Dernière minute’
  • ‘Sécurité’
  • ‘Entrée/Séjour’
  • ‘Santé’
  • ‘Utiles’
  • ‘Voyages d’affaires’

Retrouvez également les coordonnées de l’ambassade de France ainsi que des contacts utiles sur place : pompiers, milice, ambulance privée, cliniques…

Autres réflexes ‘sécurité’ avant un voyage : s’inscrire sur ‘Ariane’ et vérifier sa couverture assurance voyage

En vous inscrivant sur ce site gratuit créé par le Ministère des Affaires Étrangères et du Développement International :

  • Bénéficiez d’informations fiables et en temps réel sur votre destination (via mail, SMS ou téléphone).
  • On vous contacte en cas :
  • – de risques sécuritaires, sanitaires, naturels ou nucléaires
  • – d’incidents liés à des tensions politiques ou des actions individuelles de ressortissants français.

Enfin, vérifiez votre assurance voyage.

Liste des pays à risque selon le Quai d’Orsay

Si les voyagistes ont pour mission d’informer leurs clients des pays à risques, les voyageurs sont également responsables de leur séjour. Vérifiez ainsi le niveau de vigilance des pays établi par le Quai d’Orsay :

  • vert (normal),
  • jaune (renforcé),
  • orange (déconseillé sauf raison impérative),
  • rouge (formellement déconseillé).

Pour info, sachez que l’ensemble de l’Europe (excepté certaines zones en Arménie, Turquie et Ukraine) est en niveau vert.

Par contre, en Afrique, seuls une partie du Maroc, Oman et le Koweït sont en vigilance normale. Sont intégralement ‘rouge’ : Mali, Niger, Sud du Soudan et Somalie. Dans les autres pays africains, les couleurs se mixent selon les régions et varient selon les crises.

En Asie/Océanie, les pays à risque sont l’Afghanistan, le Pakistan et le Sultanat de Brunei. L’Amérique n’est pas non plus épargnée par les niveaux de vigilance.

Les situations évoluant très rapidement dans le monde de même que les risques pour les ressortissants français, il est important de se renseigner avant de partir à l’étranger.