Territorial et routinier, le chat déteste quitter son environnement familier. Il est pourtant parfois nécessaire de voyager avec un chat en avion. Pas de panique ! Le trajet se passera au poil avec ces quelques recommandations.

Choisir une compagnie aérienne qui accepte les chats en cabine

Si le chat n’est pas un grand voyageur, il sera d’autant plus traumatisé s’il se retrouve loin de vous, en soute. Heureusement, de nombreuses compagnies aériennes acceptent aujourd’hui nos minous dans leurs avions. A condition bien sûr qu’ils soient identifiés par puce électronique : Air France, British Airways, Iberia, Lufthansa… Renseignez-vous toutefois sur les conditions de transport de la compagnie et informez-la que vous allez voyager avec un chat. Sachez toutefois que les chatons de moins de 15 semaines ainsi que les chattes en gestation ne peuvent prendre l’avion.

Veillez aussi à vous munir de tous les documents nécessaires au transport du chat :

  • En Europe – Passeport européen (établi par le vétérinaire), sauf pour les pays suivants : Andorre, Islande, Liechtenstein, Malte, Monaco, Norvège, Royaume-Uni, San Marin, Suède, Suisse et Vatican.
  • Le reste du monde – Les règles varient d’un pays à l’autre. Rapprochez-vous de l’ambassade du pays de destination concerné mais également des pays d’escales pour les dispositions particulières relatives aux animaux de compagnie. Certains pays imposent par exemple une vermifugation, d’autres un traitement parasitaire externe. Certains régions d’Indonésie interdisent même toute importation d’animaux de compagnie : Bali, Sumatra…

Opter pour un sac de transport pratique et confortable

Si la compagnie aérienne vous laisse le choix, optez plutôt pour un sac de transport à roulettes. Plus confortable pour l’animal, il se déhousse en outre totalement. Installez dans ce sac des alèses, la couverture préférée de votre minou, quelques jeux, et même un de vos vêtements sales ! Cela le rassurera. Enfin, prévoyez un ‘harnais de sécurité + laisse’ en cas de besoin.

Voyager avec un chat stressé ou sujet au mal des transports

Odeurs inconnues, pressurisation, bruits assourdissants, environnement étranger… Le chat a de très nombreuses raisons de détester l’avion.

Si certains vétérinaires donnent des calmants, d’autres sont totalement contre. Sachez toutefois que de nombreuses compagnies interdisent les tranquillisants pendant le trajet. Dans tous les cas, si vous optez pour cette solution, faites un test AVANT de prendre l’avion. Certains chats deviennent en effet parfois très agités, voire agressifs avec les calmants.

Nous vous conseillons plutôt d’utiliser des alternatives naturelles à base de valériane, phéromones ou encore fleurs de Bach. Sans effet secondaire ni risque pour l’animal, elles existent en de nombreuses versions : sprays, diffuseur, colliers, granules homéopathiques, racines séchées, compléments alimentaires, mélanges avec d’autres herbes…

Et la nourriture ?

Pour éviter que votre chat ne vomisse ou fasse ses besoins dans le sac de transport, donnez-lui un dernier repas 4 à 6 h AVANT le trajet. Dans tous les cas, un chat qui voyage en avion :

  • pensera à toute autre chose qu’à manger,
  • peut sans aucun problème se passer de nourriture pendant 24 h sans aucun risque pour sa santé.

Proposez-lui cependant de l’eau. Il existe différents accessoires pour les sacs ou caisses de transports : biberon clipsable, seringue, abreuvoir de voyage gourde avec bol intégré, kit de voyage pour eau, bouteille d’eau chat, bol anti-déversement, bol pliable….

Enfin, à l’arrivée, ne vous précipitez pas pour sortir le chat de son sac. Il a besoin de temps pour se remettre de ses émotions intenses. Posez le sac dans un endroit calme, puis ouvrez-le. Rassurez-votre chat en lui parlant et en le caressant. Ne vous inquiétez pas, il sortira quand il en aura envie. Bon voyage !